Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Répondre
Avatar du membre
Closterman
Messages : 35
Enregistré le : sam. 6 avr. 2019 03:26

Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par Closterman »

Bonjour à tous

Je vous présente ici ma solution « universelle » pour équiper mes bécanes d’un pare-brise sur mesure. Je dis « universelle » car cette méthode peut s’adapter à plusieurs autres motos et scooters. C’est d’ailleurs la deuxième fois que je me fabrique un pare-brise de cette façon.

Dans le cas de la CBR j’ai voulu m’en faire un simplement parce que les 2 pare-brise « aftermarket » disponibles sur le marché offrent à peine une meilleure protection que celui d’origine. Sachez que j’utilise mon CBR principalement pour aller au boulot et que mon objectif est de rendre la moto plus pratique en utilisation quotidienne. Je cherche donc plus de protection aux intempéries et de créer une bulle avec moins de turbulence aux épaules et sur le casque.

Bon, c’est partis…
L’idée de base est de trouver un pare-brise usagé d’un donneur qui possède une courbure basse similaire au profil du carénage du CBR. Dans mon cas je cherchais également une courbure supérieure qui remontait vers le haut pour repousser l’air au-dessus du casque.

Après quelques recherches j’ai trouvé un pare-brise de Suzuki Burgman 650 pour 40$. Image

Comme vous le voyez la courbure basse est très proche du profil du carénage et il possède une courbure supérieure adéquate. En plus sa longueur totale était suffisante pour ne pas avoir la couper. Si la courbure est bonne vous remarquerez que le profil lui doit être remoulé pour épouser le pli qui sépare le carénage du pare-brise d’origine de la CBR.Image

Pour me faciliter la tâche de transférer la forme finale et le profil du carénage au pare-brise je me suis fabriqué un gabarit de carton mince qui reprenait les principales formes et les plis du carénage de la CBR. J’ai ensuite appliqué ce gabarit sur l’intérieur du pare-brise après avoir déterminé sa ligne centrale. Une fois ce gabarit collé sur l’intérieur j’ai gravé les lignes de coupe.

Viens ensuite l’étape délicate de remouler le pare-brise pour épouser au mieux possible le carénage. Pour ce faire il faut chauffer le polycarbonate jusqu’à sa température de « travail » c’est-à-dire qu’il devienne malléable mais sans dépasser une certaine température où le polycarbonate se met à « bouillir » en créant des bulles dans l’épaisseur de la feuille. Cette température de « travail » peut varier selon le type de polycarbonate mais on parle ici d’environ 165 Celsius. On peut soit chauffer le pare-brise dans un four soit directement à la flamme (bruleur ou une torche de plomberie).

Je recommande fortement d’utiliser un four ce qui garanti une meilleure chaleur uniforme. On peut également plus facilement voir quand le plastique devient malléable avant l’apparition de bulles. MAIS vous devez avoir le carénage à mouler près du four car vous n’aurez qu’une dizaine de secondes avant que le polycarbonate ne redevienne rigide.
Image

Dans le cas de la CBR j’ai dû me résoudre à utiliser une flame directe car j’ai dû travailler dans mon garage. Vous pourrez voir sur la photo suivante les deux types de défaut que la flamme directe peut provoquer. Les bulles sont assez évidentes…mais vous remarquerez également des lézardes qui apparaissent tout juste avant les bulles… J’ai délibérément fait chauffer le plastique que par l’intérieur du pare-brise pour limiter les dégâts sur la partie qui ne serait pas visible. De cette façon l’extérieur demeure lisse et après une couche de peinture tout ces défauts ne devraient pas être apparents. Il faut impérativement toujours déplacer le pare-brise au-dessus de la flamme. Ne jamais rester immobile.Image

ATTENTION porter de très bons gants de cuir ou des mitaines de four pour manipuler le polycarbonate chauffé!
Donc une fois que la portion de pare-brise chauffé est malléable, vous devez rapidement déplacer le pare-brise sur le carénage, bien aligner vos repères pour que tout soit bien aligné (en maximum 3 secondes !) et immédiatement le pousser en place et plier les parties pour le forcer à épouser la forme et le profil du carénage. Je trouve préférable de remouler le pare-brise avant de le découper à sa forme finale. De cette façon le plastic en extra offre une meilleure prise pour le plier en place.

Au four il est possible de chauffer toute la portion à remouler d’un seul tenant. Alors qu’a la flamme il n’est possible de chauffer qu’une petite portion à la fois.
Une fois que j’ai été satisfait du remoulage on passe à la découpe. (En fait, non, je ne suis pas tout à fait satisfait du résultat mais j’ai préféré m’arrêter là que de risquer des dégâts irréparables… il faut parfois faire des compromis)

Donc pour la découpe j’ai utilisé une meuleuse d’angle avec un disque à découper, mais un outil rotatif multifonctionnel fait également l’affaire. Prenez soin de découper légèrement à l’extérieur de votre ligne. Vous pourrez par la suite sabler au plus près de la ligne avec une meilleure précision.
À ce stade j’ai utilisé encore une fois le gabarit de carton que j’ai reposé sur le carénage pour déterminer les découpes à faire pour le passage des miroirs. Vous remarquerez ces découpes pour les miroirs ne sont pas symétriques…En effet sur la CBR le miroir de droite est 12mm plus près de l’axe que le gauche! Ça gâche le coup-d’œil mais il faut faire avec…
Image

Pour la peinture, j’ai installé temporairement le pare-brise à sa position finale et j’ai masqué le « V » de la lumière de position. J’ai également déterminé la courbe jusqu’où j’allais peindre en trompe l’œil la forme du pare-brise original.
Image

J’ai ensuite sablé avec un papier de verre très fin la surface à peindre pour donner un peu de mordant à la peinture. Une première couche d’apprêt et ensuite 3-4 couches de peinture automobile blanche. Ensuite encore du masquage pour reprendre le « v » sous la lumière ainsi que la forme du pare-brise original et encore 3-4 couches de gris métallisé. Et pour finir deux couches de vernis sur l’ensemble de la peinture.

Maintenant…Comment fixer le pare-brise sur le carénage? J’utilise un genre de Velcro développé par la compagnie 3M. J’ai trouvé ça dans une grande surface et ça peut tenir plusieurs kilos.
Image

Mais pour ce faire, les deux surfaces doivent absolument avoir la plus grande surface possible avec le même profil. D’où l’importance de remouler le pare-brise au mieux. La photo suivante montre la position des bandes de "velcro" sur la surface intérieure du pare-brise.
Image

Dans le cas du CBR malheureusement la portion du bas du carénage (la pointe sous le feu de positionnement) est en creux et c’est à cet endroit qu’il était critique d’y mettre du Velcro…J’avais le sentiment que la pression du vent sur le pare-brise allait faire un pivot et ferait décrocher le velcro. J’ai donc dû me résoudre à utiliser des ancrages mécaniques. Mais il n’était pas question de percer des trous dans le carénage car cela aurait été préjudiciable pour une future revente éventuelle.

J’ai donc décidé d’utiliser les trous de vis du phare de positionnement. En utilisant des vis plus longues et un « coin » pour répartir les efforts de compression je crois que ça va tenir sans créer de fissure à la longue. Les vis ne sont pas serrées à mort, elles sont là simplement pour éviter l’effet de levier. C’est le velcro qui supporte la quasi-totalité des efforts.
Image

Image

Image

Est ensuite venu le moment de vérité. Une petite ballade a rapidement confirmé que le nouveau pare-brise offre une bulle de protection nettement meilleure et que le vent frappe maintenant le front du casque plutôt que de tout avoir en pleine gueule…

Alors voilà…Pour pas cher et avec un peu de bricolage on peut se bidouiller un pare-brise sur mesure et pas trop moche.
Modifié en dernier par Closterman le mer. 22 avr. 2020 05:01, modifié 3 fois.
Vive le Québec libre!

CBR 125r 2008 Blanche
Avatar du membre
hamois
Modérateur
Messages : 6505
Enregistré le : lun. 9 juil. 2012 20:14
Localisation : Ham (Picardie)

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par hamois »

Bien travaillé ! et avec soin 3729

Petite suggestion pour chauffer le polycarbonate sans flamme : un décapeur thermique. Ça fonctionne très bien aussi et ça diffuse plus la chaleur qu'un simple chalumeau mais avec beaucoup moins de risques de bulles.
Etre vieux, c'est juste être jeune depuis plus longtemps que les autres

Revues technique, manuels utilisateur...

CBR de 2008 avec ligne DEVIL
Avatar du membre
Falgan
Messages : 11
Enregistré le : lun. 22 juil. 2019 11:39

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par Falgan »

Wow !! Très bon résultat, j'aime beaucoup ! J'avais peur que ça fasse un peu too much, mais en fait ça s'intègre plutôt bien !

C'est toujours un plaisir de voir des gens s'appliquer pour travailler !
Avatar du membre
Closterman
Messages : 35
Enregistré le : sam. 6 avr. 2019 03:26

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par Closterman »

Bon...Retour d'expérience après plus de 2000km avec le pare-brise. :mrgreen:

ATTENTION la lecture de ce qui suit risque de faire des envieux :twisted:

Dès les premiers kilomètres j’ai tout de suite aperçu une énorme différence. Évidemment moins de pression sur la poitrine et les épaules à haute vitesse. Une bulle de protection large et confortable. Pas de craquement ou de bruit provenant du carénage original. Il y a certes un peu de mouvement d’oscillation de la partie haute du pare-brise lorsqu’il y a beaucoup de turbulence (vent important ou derrière un camion) mais aucun signe que le système de fixation ne suffit pas à la tâche.
Dès les premiers kilomètres ma plus grande surprise a été qu’une fois en sixième je continuais d’accélérer…Au point ou a quelques occasions je me suis surpris à tenter de passer en 7e !!!!
A partir de ce moment je me suis mis à porter attention aux différences de perf en passant aux mêmes endroits qu’avant avant et après la pose du pare-brise (je vais ou boulot avec et repasse toujours par les mêmes chemins).
Je dois avouer que même sans mon pare-brise je ne comprenais pas les nombreux commentaires sur le forum concernant la sixième qui serait inutilisable… Pour ma part ma sixième était adéquate…en 5e jusqu’à 10500 tours a 105-110km/h ensuite ça tenait bien en 6e a 100km/h a 8900 tour/m. Je devais rétrograder seulement si une pente était légèrement longue ou un bon vent de face.
Mais maintenant, là c’est autre chose !! Avec le pare-brise, non seulement je parviens à maintenir une bonne vitesse en 6e mais sous certaines conditions (plat ou faux-plat en montée, vents favorables) je continu d’accélérer !! Évidemment pas comme avec la 5e et ça s’essouffle aussi vite (ça, ça n’a pas changé…) Mais la différence est significative.
La semaine dernière je suis allé faire une balade en Ontario la province voisine. Alors qu’au Québec je ne peux pas rouler sur les autoroutes (il faut une cylindrée de plus de 125cc) en Ontario il n’y a pas cette restriction. J’étais donc un peu nerveux de ne pas pouvoir suivre le flot de circulation sur une autoroute.
Mais je n’ai eu aucun problème! En 6e je maintenais 120km/h à environ 10k rpm peinard et il me restait encore quelques millimètres en réserve dans la poignée des gaz. J’ai même dépassé un camion semi-remorque en perte de vitesse dans une pente ascendante. Je suis passé de 105 à 115km/h environ et une fois le camion dépassé…j’ai voulu passer la 7e… Ç’est a ce moment que je me rappelle m’être dit « Quoi? J’étais déjà en 6e et j’ai accéléré dans cette pente !!? »
Pour expliquer le phénomène je crois que mon pare-brise plus haut est comme l’équivalent aérodynamique d’être couché sur le réservoir, tout le temps! Alors que la surface frontale de prise au vent demeure équivalente. La meilleure aérodynamique du pare-brise fait toute la différence pour aller chercher ce qui reste de puissance au-dessus de 9000rpm.
J’ai peut-être ouvert une boîte de Pandore ici…Ai-je créé une CBR mutante? Une FrankenBR?
Je pense qu’un pare-brise haut peut offrir une option supplémentaire très valable pour ceux qui voudraient mieux exploiter la 6e mais sans les inconvénients de changer pour un PSB de 14.
A condition d’aimer le look… 3114 :shock:
Vive le Québec libre!

CBR 125r 2008 Blanche
Avatar du membre
hamois
Modérateur
Messages : 6505
Enregistré le : lun. 9 juil. 2012 20:14
Localisation : Ham (Picardie)

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par hamois »

Merci pour ce retour et content que ça soit aussi positif pour toi.
Mais c'est un peu normal sur une petite cylindrée peu puissante, la moindre diminution d'une contrainte (aérodynamique entre autre) a tout de suite des répercutions.
Etre vieux, c'est juste être jeune depuis plus longtemps que les autres

Revues technique, manuels utilisateur...

CBR de 2008 avec ligne DEVIL
Avatar du membre
alexkra67
Messages : 511
Enregistré le : dim. 20 août 2017 02:31

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par alexkra67 »

photos qui ne chargent pas.. :cry:
Ma CBR 125 RW8 : https://drive.google.com/drive/folders/ ... zB5X2IyQk0" onclick="window.open(this.href);return false;

NSR 125R 1998 (170 km/h)

Amoureux des virages, je fascone mes reposes pieds au grain du bitume
Avatar du membre
hamois
Modérateur
Messages : 6505
Enregistré le : lun. 9 juil. 2012 20:14
Localisation : Ham (Picardie)

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par hamois »

Effectivement, pas accès aux photos car elles sont sur un compte Google privé ...
Etre vieux, c'est juste être jeune depuis plus longtemps que les autres

Revues technique, manuels utilisateur...

CBR de 2008 avec ligne DEVIL
Moop
Messages : 73
Enregistré le : ven. 2 oct. 2020 16:46

Re: Fabrication d'un pare-brise sur mesure (enfin, presque)

Message par Moop »

Les photos chargent à nouveau et c'est un beau boulot bien propre, en effet ça donne des idées.
Répondre